Monsieur le Président de la CALI, cher Philippe BUISSON,

Madame la Conseillère Régionale, Laurence ROUEDE qui représente ce soir le Président de Région Monsieur Alain ROUSSET.

Madame la Conseillère Départementale, Michelle LACOSTE, représentante du Président du Conseil Départemental Monsieur Jean-Luc GLEYZE

Monsieur Michel BAUMET qui représente entant qu’attaché parlementaire Monsieur le Sénateur Gérard CESAR,

Monsieur le Président du Pôle territorial du Grand Libournais, Marcel BERTHOME

Monsieur le Président du SMICVAL, Alain MAROIS

Mesdames et Messieurs les Maires et Vices-Présidents de la CALI,

Mesdames et Messieurs les représentants des forces de sécurité, Gendarmerie et SDIS

Mesdames et Messieurs les Présidents d’associations,

Monsieur le Principal du Collège de Coutras,

Mesdames et Messieurs les Directeurs d’Ecoles

Mesdames et Messieurs les Journalistes,

Mes chers collègues élus municipaux,

Mesdemoiselles et Messieurs les membres du Conseil Municipal des Jeunes,

Mes Chères Coutrillonnes et mes Chers Coutrillons,

Merci de votre présence. Quelle joie de vous voir ici tous réunis. Comme chaque début d’année, je suis heureux de vous retrouver pour cette cérémonie traditionnelle des vœux. Nous entrons dans une nouvelle année qui sera jalonnée de deux scrutins majeurs pour le pays.

L’élection présidentielle et les élections législatives. En 2016 nous avons tous assisté, avec plus ou moins de surprise, à de grands bouleversements politiques en Europe et aux Etat-Unis. La parole sur les réseaux sociaux se libère et trouve un écho grandissant. Le doute s’installe dans les sondages. Bien avisé sera celui qui pourra donner un pronostic pour 2017. Mais mes chers amis, ce soir comme j’ai l’habitude de le dire en citant Félix Antoine Savard : « J’ai mieux à faire que de m’inquiéter de l’avenir, j’ai à le préparer ». Nous avons tous à le préparer !

Je veux rappeler aujourd’hui l’exigence de notre engagement, à l’heure où une première moitié de mandat s’achève. Vous venez de voir en vidéo les actions phares que nous avons mises en œuvre en 2016 et une partie de ce que nous projetons pour 2017. J’en profite pour vous annoncer que la WebTV est désormais opérationnelle.

Dès lundi vous pourrez retrouver l’ensemble des vidéos sur nos réseaux sociaux et notre chaine YouTube.

Depuis 2014, je crois pouvoir dire que nous avons opéré une véritable reconquête des espaces de la ville.

Ces quartiers et ces aires où les dépôts d’ordures défiguraient le paysage. Mon cher Michel FOULHOUX, avec notre police municipale de qualité et de proximité. Les services qui manquaient que nous avons réinstallés. Mes chers collègues Philippe HEFTRE, Véronique DI CORRADO et Odile BONHOMME-TIBY, je pense à la permanence du Pôle Emploi, la mutuelle municipale, le city-stade et l’école municipale des sports. L’accessibilité des chaussées et des services municipaux, mon cher Roger RAMOS, mon cher Jean-Charles CEPISUL. La modernisation des moyens des écoles avec l’arrivée des premiers tableaux numériques, je veux saluer notre collègue Sandra BOURDEAU. Comment ne pas mentionner le succès de nos manifestations, le triathlon, les fêtes de Coutras, les fêtes de Noël, merci à Sylvie BOISSEL. Le succès aussi du marché mon cher Damien PLATEL, et l’arrivée de nouveaux commerces que je vais régulièrement visiter. Un mouvement de fond s’est amorcé et notre ville se réveille. Elle emprunte à nouveau, presque comme à son âge d’or, un chemin remplit de vie, d’entreprenariat, de solidarité et qui embrasse l’avenir.

Il faut aussi le mentionner, mon cher Alain JAMBON, l’assainissement de nos finances, pour proposer aux Coutrillonnes et Coutrillons des services innovants et de qualité.

Je veux également remercier tous les services municipaux qui au quotidien s’investissent pleinement, avec un travail de qualité et un grand sens du service public. Chers agents, comme les élus et nos concitoyens, nous partageons la même exigence de réussite et de professionnalisme.

Quand je regarde ces trois dernières années, je me dis que nous avons installé de solides bases au développement de notre cité. Et quand je regarde l’avenir, je ne peux cacher mon impatience !

Dès 2017, nous accentuerons encore notre lutte contre l’insalubrité avec une série d’évènements autour du respect de l’environnement : campagne de sensibilisation, spectacles à thème, marche responsable avec les citoyens.

Notre service technique sera doté d’une nouvelle balayeuse et je souhaite que nous réfléchissions à la création d’une brigade de propreté, spécialement dédiée au ramassage des insalubrités sur la voie publique.

2017 marquera aussi l’amorce d’un grand pas en avant en faveur du logement puisque nous livrerons 23 habitations rue Georges Pompidou. D’ici à la fin du mandat, ce ne seront pas moins de 100 logements de qualité, à loyer modéré et en accessibilité pour favoriser le lien intergénérationnel, qui verront le jour. Ces nouveaux chantiers s’accompagneront d’un diagnostic des biens des particuliers sous-utilisés et qui pourraient être rénovés, avec à terme l’attribution d’aides spécifiques pour les propriétaires. Le quartier de la Gare va être entièrement transformé. Je parlais dans la vidéo à l’instant d’un restaurant d’application mais cette métamorphose ira bien au-delà avec de nouveaux logements et je l’espère, l’installation d’un guichet unique. Une Maison de l’Entreprise et de l’Emploi avec une pépinière d’entreprise sur le thème de l’économie circulaire, pour tous les entrepreneurs désireux de s’installer sur le territoire. Projet en lien avec la CALI.

Le développement économique va donc lui aussi continuer avec l’installation prochaine de nouvelles entreprises, à haute valeur ajoutée, dont j’aurai l’occasion de reparler prochainement. Toutes ces installations à venir sont le fruit d’un travail en étroite collaboration avec les services de la CALI que je veux remercier. Je peux d’ores et déjà vous dire que notre engagement porte ses fruits. Les chiffres de pôle emploi de décembre sont prometteurs. Sur 2016 la baisse du taux chômage pour les demandeurs d’emploi de longue durée à Coutras est – 8.5% ! C’est une baisse dix fois plus importante que la moyenne dans le libournais ! Chez les jeunes coutrillons, cette baisse est aussi plus forte que sur le reste du territoire avec – 4.4% !

D’autres équipements verront le jour. J’inaugurais d’ailleurs début janvier une nouvelle maison témoin à la Résidence pour Personnes Agées du Hameau de la Croix Rouge. Ce sont d’ici à la fin de l’année, la totalité des 55 logements qui seront entièrement rénovés au sein de la résidence : réaménagement des cuisines et salle de bain, mise en accessibilité et nouvelle isolation.

Notre partenaire LOGEVI y investit 3.2 millions d’euros. J’ai parlé aussi dans la vidéo du centre de santé qui sera opérationnel dès la rentrée 2017. Avec les difficultés dans les hôpitaux, en plein pic d’épidémie de grippe, la pénurie de médecins généralistes sur l’ensemble du Pays, même dans les grandes villes, je ne suis pas mécontent, pour tous vous dire, que Coutras accueille 4 médecins supplémentaires !

Vous le savez je veux que Coutras retrouve ses lettres de noblesse. Cela passe par la valorisation de son patrimoine et de son histoire. Vous avez déjà pu vous réapproprier le site des Nauves. 2017 marquera l’arrivée de la passerelle sur la Dronne, rue Emile COMBE, et nous lancerons une grande réflexion sur la mise en avant des entrées de ville, du fleurissement et de la signalétique patrimoniale.

Ce qui m’amène à la culture. Mesdames et messieurs, ce soir nous avons un invité que je souhaite saluer tous particulièrement. Sa présence nous honore tous. Le Peintre BALDI est parmi nous. Un grand merci.

Comme je vous l’annonçais dans la vidéo nous accueillerons une exposition d’été exceptionnelle de son œuvre pour 3 mois. Depuis l’ouverture de sa galerie en 1947, ce sont 70 ans de carrières que nous aurons le privilège d’exposer sur Coutras.

Les fêtes de Coutras vont monter en gamme avec 4 jours de festivité. Aussi je veux rappeler à titre d’exemple pour 2017 :

Le concert de l’école de musique de Coutras et des associations le 11 mars, l’humoriste Ben le 18 mars, les tremplins de musiques actuelles le 25 mars, le 24ème salon des Peintres Indépendants du 25 avril au 5 mai, la semaine de la jeunesse du 24 au 29 avril, battle de Hip Hop le 28 avril, et la 9ème édition de la fête de la médiathèque le 10 juin.

Nous lancerons ensuite dès l’arrivée de l’été la nouvelle saison culturelle 2017-2018.

Mes chers amis, tous ces projets se construisent dans un souci de cohérence et d’efficacité. Nous avons fait le choix de préserver notre qualité de vie, celle d’un territoire à taille humaine, d’une commune semi-rurale mais avec une vraie qualité de service.

A notre arrivée en 2014, nous nous étions engagés à ne pas augmenter les impôts pendant 3 ans. Cette promesse comme d’autres nous l’avons tenu. Je le dis en toute transparence, le levier de la fiscalité n’est pas notre premier choix s’agissant de notre équilibre budgétaire, mais aucune piste n’est écartée. Aujourd’hui, pour réaliser toutes ces actions, un travail acharné est mené pour attirer les cofinancements. Grâce au travail des services, sur 2016 ce sont près de 470 000 € que nos partenaires institutionnels nous ont accordés. Ce même travail s’intensifie sur 2017.

Un mot sur notre partenaire la CALI. Mon cher Philippe BUISSON je tenais à te remercier pour la synergie que tu as su insuffler aux communes qui nous composent. Je veux aussi rappeler la chance pour notre territoire d’avoir su s’organiser autour de notre communauté d’agglomération. Si la CALI reste peut-être mal comprise, à l’extérieur du territoire mais aussi parfois par ses habitants, il appartient aux élus de se l’approprier et de passer le message de son action, concrète, efficace, proche des citoyens.

J’en veux pour preuve un certain nombre des projets dont nous parlons ce soir, que la commune de COUTRAS n’aurait peut-être pas pu porter seule. Le développement économique bien sûr et merci de ta confiance Philipe pour la Vice-Présidence que tu m’as accordé dans ce domaine. Et comme je l’ai évoqué : le centre de santé, la maison de l’entreprise et de l’emploi avec sa pépinière, le Conseil citoyen. Egalement en projet, l’épicerie sociale et solidaire et l’espace de vie social. J’ai parlé de la permanence du pôle emploi, de la permanence d’accès aux droits. Je pourrai également cité l’animation du réseau des offices de tourisme. La CALI est une chance pour tous le habitants du territoire et ils nous appartient à tous entant qu’élus, de lui assurer son identité et de développer ses liens de proximités avec ses concitoyens.

Nous avons en 2016 enregistrés plus de 150 nouveaux arrivants sur Coutras. J’en profite pour saluer ceux qui se sont joints à nous ce soir. Bienvenue. Avec la mise en œuvre des nouvelles grandes Régions, nous devenons le centre géographique de la Nouvelle Aquitaine.

C’est un signal fort que les entrepreneurs de tous le Grand Ouest, du Centre et bien au-delà, ont compris. Vivre à COUTRAS n’est plus subi, c’est aujourd’hui un choix ! La préservation de notre cadre de vie et son amélioration par l’arrivée de nouveaux services passeront donc par plusieurs combats que je souhaite mener, et je le dis cette fois à l’échelle nationale !

Le premier c’est le grand contournement de la Métropole de Bordeaux par l’Est. Le positionnement et le dynamisme du Libournais vont rendre ce grand équipement inévitable. Quand je vois la rocade à Bordeaux et que le Pont de Pierre va être fermé à la circulation, je me dis que la Métropole comme l’ensemble du territoire, a tout intérêt à profiter de cette nouvelle voie de circulation. C’est une desserte routière qui viendra s’ajouter aux 8 nouveaux cadencements quotidiens de la SNCF entre Coutras et Bordeaux, qui arriveront en juillet prochain. Oui Mon cher Philippe BUISSON, je partage avec toi ce constat : la mobilité est bien avec le logement, l’enjeu le plus crucial pour notre territoire. Avec la CALI, le territoire devra mettre toutes ses forces au service de cette cause.

Nous avons déjà des atouts indéniables mais qu’il faudra encore développer. Je parle des gares de Libourne, Saint-Denis-de-Pile, Saint-Seurin et Coutras qui devront à terme se métamorphoser en véritables pôles d’échanges. Ce n’est d’ailleurs pas qu’un enjeu de mobilité. C’est aussi un enjeu de développement de l’emploi pour les gens qui font le choix de travailler sur la Métropole, et un enjeu simplement de survie de nos territoires ruraux.

Notre population qui s’accroit, les nouvelles entreprises qui s’installent, je crois que le moment est arrivé pour le coutradais d’accueillir des équipements structurant pour son développement et le bien-être de ses habitants. En ce début d’année j’émets un souhait, celui que Coutras accueille un jour peut-être un lycée, qui viendrait désengorger Libourne et rééquilibrer la carte de l’enseignement secondaire sur ce nouveau centre de la grande Région. En dehors des établissements de Libourne, Coutras reste à plus de trois quarts d’heure de route des lycées de Périgueux, Bergerac, Ribérac, Montendre, Jonzac et du futur établissement annoncé de Sadirac.

J’ai saisi ce jour, par courrier, Monsieur le Président de Région Alain ROUSSET sur cette question. Ici aussi, je sais pouvoir compter sur les forces de la CALI pour être un interlocuteur privilégié de poids, au niveau national, sur ce sujet comme sur d’autres.

Enfin mes chers amis, chers collègues, tous ces combats et ces beaux projets nous les mènerons tous ensemble, avec l’ensemble des acteurs de la société civile. Je continuerai d’associer toutes les forces vives de la ville à notre politique pour que la démocratie locale puisse continuer même en l’absence de scrutins locaux. Une ville, ce ne sont pas des élus dans leur tour d’ivoire. La vie de la cité, la chose publique, ce sont l’affaire de tous. Tous les projets, les débats, il faut que chacun puisse s’en emparer. J’ai voulu pour cela mettre en place un Conseil Economique Social et Environnemental Coutrillon. Composé d’une vingtaine de personnes qualifiées, pour leur expérience dans le monde associatif, de la vie commerçantes, des questions sociales et environnementales, il sera chargé de proposer au Conseil Municipal des rapports sur les questions qui lui seront confiées. Voilà la preuve d’une véritable démocratie horizontale.

La vie de notre cité est l’affaire de tous. Elle nous impose une implication individuelle de chaque instant. Le service public n’est pas un bien de consommation. C’est notre socle commun, ce qui forge le dépassement de soi, de sa petite personne. Cela nous rassemble indépendamment de nos opinions, de nos difficultés, de nos besoins, autour d’une cause commune : l’intérêt général.

Je vous souhaite donc en mon nom et au nom de l’ensemble du Conseil Municipal, mes vœux les plus sincères de santé, de réussite et d’épanouissement. Je pense en particulier à ceux qui souffrent, que le destin ou la maladie éprouvent. Qu’ils puissent vite nous retrouver dans de meilleures conditions. Tournons-nous vers l’avenir qui sera je le sais très prometteur. Je terminerai avec cette citation de Victor Hugo : « les plus belles années d’une vie sont celles que l’on n’a pas encore vécues »

Avant de partager le verre de l’amitié, nous allons écouter ceux qui prendront peut-être un jour notre relève, le Conseil Municipal des Jeunes : Clara et Loïc.

Madame DI CORADDO, adjointe aux sports et Madame BOISSEL adjointe à la culture, récompenseront ensuite les associations coutrillonnes qui se sont illustrées aux niveaux national et international en 2016.

A toutes et à tous, meilleurs vœux pour cette année 2017, merci de votre venue, bonne année. Vive Coutras, Vive la République, Vive la France !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.