Abraham Lincoln disait de la démocratie qu’elle est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». Aujourd’hui, nos démocraties semblent montrer quelques signes de faiblesses : méfiance des citoyens à l’égard du monde politique, défiance vis-à-vis de la loi qui est censée protéger, technocratie autoritaire…l’idée d’une « dictature de la majorité » sans être nommée comme telle, se répand dans la société non sans une certaine démagogie.

Dans une vision que j’appelle le libéralisme social et humaniste, j’ai fondé mon engagement politique sur le libre arbitre, l’engagement individuel au service du bien commun et la mise en cohérence d’un ensemble de droits et de devoirs. A ce titre, dès la campagne des municipales de 2014 j’ai souhaité associer les forces vives de la société au projet politique et à l’avenir de la cité. Je n’ai jamais cru à l’opposition du secteur public et du secteur privé, ce qui compte c’est l’implication de chacun, quel que soit son statut, sa profession ou même sa couleur politique.

Je privilégie l’engagement actif de la société civile comme un troisième secteur hybride entre les secteurs classiques publics et privés. En mettant chacun face à ses responsabilités et aux conséquences de ses choix, je mise sur une solidarité inclusive plus performante et avec une meilleure appréciation du risque. C’est la communauté et la démocratie qui sortent tout aussi gagnantes.

Sur la commune de Coutras, j’ai souhaité dans cette logique mettre en place un Conseil Economique Social Environnemental Coutrillon (CESEC) qui est une assemblée permettant de représenter les forces vives de la commune. Ce Conseil est chargé d’émettre des avis et des propositions dans les domaines d’actions de la ville en matière économique, sociale et environnementale. C’est le lieu d’expression de tous les besoins, envies et divers projets. Le CESEC sera composé de 22 membres dont un Président et trois Vice-Présidents : un à l’économie, puis un au social et enfin un à l’environnement. La durée du mandat est fixée à 3 ans et le conseil organisera librement ses travaux et déterminera ses modalités de fonctionnement. Dans son organisation, j’ai souhaité que le CESEC veille à ce que chaque secteur de de la commune soit représenté. Il abordera des sujets d’ordre général, d’ampleur communale et à portée prospective.

Je porte l’espoir que cette instance, en lien avec le conseil municipal, permette l’expression démocratique à tout moment, même en l’absence de scrutin local.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.