Cliquez ici et vivez ou revivez l’intégralité de la cérémonie des vœux de Monsieur le Maire de Coutras et du Conseil Municipal du 25 janvier 2019.

 

Monsieur le Député, Olivier Hercé,
Monsieur le Président du Conseil Départemental Monsieur Jean-Luc Gleyze représenté par madame la conseillère départementale Michèle Lacoste,
Madame la Sénatrice Florence Lassarade, représentée par Madame Magalie Derlincourt,
Monsieur le Président de la CALI, représenté par Monsieur Hervé Alloy,
Monsieur le Président du Pôle territorial du Grand Libournais, Marcel Berthomé,
Mesdames et Messieurs les Maires et Vices-Présidents de la CALI,
Monsieur l’Abbé Tine,
Monsieur le Lieutenant Alexandre Issac,
Mesdames et Messieurs les représentants des forces de sécurité, Gendarmerie et SDIS,
Mesdames et Messieurs les Directeurs d’Ecoles,
Mesdames et Messieurs les Présidents d’associations,
Mesdames et Messieurs les représentants des artisans et commerçants,
Mesdames et Messieurs les journalistes,
Mes chers collègues élus municipaux,
Mesdemoiselles et Messieurs les membres du Conseil Municipal des Jeunes,
Mes Chères Coutrillonnes et mes Chers Coutrillons,
Nous voici à nouveau réunis, comme le veut la tradition pour célébrer la nouvelle année et partager nos vœux.
Vous êtes toujours fidèles au rendez-vous et de plus en plus nombreux, ce qui me réjouit.
Merci à tous de votre présence.
Avec l’équipe municipale, nous nous étions fixés deux objectifs principaux pour l’année 2018.
Après une année 2017 ambitieuse en investissement, 2018 devait se consacrer à la consolidation et à l’affirmation de politiques de proximité.
Nous devions également nous projeter davantage dans l’avenir avec des dossiers importants en cours d’instruction.
J’ai souvent l’habitude de dire qu’une institution ne peut rien seule et que si la société civile ne s’empare pas des sujets, rien ne peut se faire.
Et bien mes chers Coutrillons, je constate avec une immense satisfaction, que vous êtes pleinement investis dans la vie communale.
Les retours que vous nous adressez chaque jour par Allo Mairie ou via vos représentants de quartier, par exemple, sont pour nous une source inaltérable de motivation.
De la même manière, l’implication grandissante de plusieurs associations sur nos événements, qui pour certaines se professionnalisent largement, nous conforte dans notre engagement.
La mobilisation de tous, associations, particuliers, entreprises…est pour nous des indicateurs forts pour connaître vos attentes.
J’en profite pour remercier l’implication des associations dans la vie Coutrillonne.
Je salue en particulier les clubs de Rink Hockey, Football et Handball qui ont assuré avec succès les bodegas des fêtes de Coutras.
Merci également au Comité Municipal des Fêtes Publiques de Coutras pour la programmation de qualité proposée tout au long de l’année et son appui sur diverses manifestations.
Un grand merci aussi à Coutras Ac’tion et au Club des Entrepreneurs du Pays de Coutras ainsi que tous les partenaires qui nous ont accompagnés pour la première édition du Coutras Networking Entreprise.
C’est ainsi qu’en 2018 la proximité a joué un rôle majeur sur bien des plans.
En termes de sécurité premièrement, grâce aux remontées de terrains nous avons pu déployer 6 nouveaux radars pédagogiques dont plusieurs dans des quartiers excentrés, réaffirmer les tournées de nuit et engager le recrutement d’un nouvel ASVP.
Sur les écoles, les deux réformes conséquentes de la rentrée 2018-2019, à savoir le dédoublement des classes de CP et le retour à 4 jours, nous ont amené à engager une nouvelle fois des aménagements de qualité pour accueillir nos enfants dans les meilleures conditions possibles.
Nous avons également renforcé l’accueil périscolaire avec un animateur supplémentaire.
Et puis, vous avez pu voir dans la vidéo qui vient d’être diffusée, d’autres nouveautés importantes pour plus de proximité :
Le Coutras Networking Entreprise à destination des entrepreneurs, la rénovation totale de la Résidence Autonomie du Hameau de la Croix Rouge, les aménagements sur le site de la guinguette et le lancement de la brigade de propreté.
Vous avez également pu voir le bilan très positif de la première année de service du Centre de Santé du Dr Jean-Pierre Bonimond. Un chiffre à retenir 12 000 patients en un an, c’est dire l’utilité de ce projet.
Enfin, 2018 a vu le lancement de deux groupes de travail ouverts aux associations et à des Coutrillons :
Les projets de la Maison des Arts et de la Création ainsi que le Lac des Nauves.
Encore deux beaux exemples de co-construction entre nous.
La Maison des Arts et de la Création, abrégée la MAC, regroupera un centre d’initiation aux métiers des arts visuels et du spectacle, ainsi qu’une radio associative.
Elle permettra, en plein cœur du quartier prioritaire, en lieu et place de l’ancienne gendarmerie ; et à deux pas des structures culturelles existantes, une nouvelle offre d’expression mais surtout de formation.
Vous y trouverez un studio d’arts plastiques, un studio audio-visuel, un café associatif et une résidence d’artistes ainsi qu’un FabLab. Alors, qu’est-ce qu’un Fab Lab ? Un Fab Lab est un lieu ouvert au public mettant à la disposition de ce dernier un arsenal de machines et d’outils comme des imprimantes 3D pour la conception et la réalisation d’objets de toutes sortes.
Voilà un projet très prometteur pour lequel je suis vraiment enthousiaste et qui va offrir aux Coutrillons de tous les âges, de nouveaux horizons, et produire j’en suis sûr, de beaux moments de culture.
Je remercie vivement les trois porteurs de projets qui sont : les associations Courts aux Trousses, Plastickart et la radio web.
La MAC devrait ouvrir ses portes en début 2020.
Concernant la formation, j’avais annoncé, l’an dernier, l’arrivée d’une Ecole de la Seconde Chance, destinée aux décrocheurs scolaires.
Véritable opportunité pour le quartier prioritaire et enjeu d’intégration majeur, je suis heureux de vous dire ce soir que l’Ecole de la Seconde Chance commencera son activité au mois de mars avec l’accueil d’une dizaine d’élèves dans les locaux du Square Malraux, rue Sully.
Dans la foulée, l’entreprise adaptée portée par l’Institut Don Bosco devrait ouvrir ses portes avec une offre de services dans le nettoiement et le jardinage.
Et dans un second temps, ils réaménageront le buffet de la gare pour ré-ouvrir et exploiter le restaurant.
Concernant le second groupe de travail tout aussi important : le Lac des Nauves.
Vous savez l’ambition que nous avons pour Coutras.
Nous sommes au cœur d’un bassin touristique majeur et Coutras doit s’y inscrire.
Le Lac des Nauves est un de nos bijoux de verdure, un écrin de nature qui a tout le potentiel nécessaire pour être une destination phare du tourisme vert.
Nous avons souhaité réunir un groupe de travail ouvert aux Coutrillons pour penser l’aménagement de ce site dont vous êtes nombreux a déjà vous l’avoir approprié.
Nous souhaitons que demain, ce soit un lieu de vie et de loisir familial.
Vous pouvez voir derrière moi les aménagements pressentis pour être sur le site : jeux gonflables sur terre comme sur l’eau, petite restauration, une plage réaménagée, terrains de beach-volley et bien sûr toutes les commodités et les aménagements techniques nécessaires pour accueillir plus tard des évènements d’envergure sur le site. En tout cas, c’est l’ambition que nous souhaitons relever ensemble.
Tout ne pourra pas se faire en un an mais dès 2019, je vous annonce que le site sera ouvert à la baignade, si nous obtenons, évidement toutes les autorisations réglementaires, avec des premiers jeux et un point de restauration.
Un autre projet touristique majeur débutera en 2019 : la réalisation d’une continuité écologique sur la Dronne à côté de la guinguette.
Au cœur d’une biodiversité exceptionnelle sur ce bassin classé patrimoine mondial de l’Unesco.
Les normes européennes nous obligeaient à repenser le site pour favoriser la migration des poissons et des anguilles.
Une des hypothèses proposées était la destruction du barrage.
Nous nous y sommes toujours opposés, sachant combien vous y êtes attachés.
Et après quatre ans d’échanges et d’études, nous avons enfin trouvé une solution qui préservera ce bijou architectural Coutrillon.
L’espace va alors être entièrement réaménagé pour devenir un lieu de promenade et de découverte et facilitera la migration des espèces.
Une descente de canoë-kayak de 300 mètres de long viendra associer le tourisme et le sport à l’objectif écologique.
L’équipement complétera la base de loisirs du site de la guinguette, maintenant reliée au centre-ville grâce à la passerelle.
A terme, c’est près de 10 000 visiteurs qui sont attendus sur le site.
Vous pourrez profiter, d’un parcours familial, dédié à la contemplation et la découverte d’une faune et d’une flore d’exception, à deux pas du centre-ville.
Il est prévu, que les travaux commencent en octobre 2019 pour une livraison les premiers jours de 2020.
Tous ces projets devront bien entendu être largement subventionnés par nos partenaires en premier lieu desquels l’Etat, la Région, le Département et la CALI.
Ils s’inscrivent aussi dans une démarche de revitalisation et de développement touristique qui répond aux objectifs du contrat de ville que nous avons contractualisé avec eux.
Je serai très attentif à leurs positionnements sur chacune de nos actions car nous nous devons, et je sais combien vous y êtes attentifs, de garantir des finances saines pour la collectivité.
La fin d’année 2018 a vu le lancement d’un autre programme largement financé qui va véritablement transformer et embellir notre commune : l’Opération de Revitalisation Urbaine.
Amorcée en décembre, elle durera 5 ans. Cinq années de rénovation urbaine où les propriétaires seront accompagnés dans la rénovation de leur logement pour mieux répondre aux attentes du marché, permettre des logements dignes et éviter les vacances des locaux.
Un numéro spécial est ouvert pour tous renseignements : 05 24 24 23 84.
L’opération est majoritairement financée par l’Agence Nationale de l’Habitat et la CALI. J’ai souhaité que nous puissions aller encore plus loin.
C’est pourquoi la commune accompagnera les propriétaires sur la rénovation des façades, mais pas seulement.
Parce que la revitalisation urbaine est une priorité, nous avons fait le choix aussi d’accompagner les commerçants pour la rénovation des vitrines, des enseignes et des trompe-l’œil dans le cas de locaux commerciaux vacants, mais nous avons aussi fait le choix de recruter une chargée de mission pour le développement du commerce, elle aura comme mission de travailler avec les associations de commerçants pour l’accompagnement à l’installation d’entreprises et l’animation du centre-ville.
C’est un acte fort car peu de communes vont si loin.
Nous avons souhaité un geste très engagé en faveur du logement et du commerce car ce sont les deux composantes essentielles de la vie d’un centre-ville.
Sur le quartier de la gare, les premières acquisitions ont été lancées par l’Etablissement Public Foncier, pour amorcer un chantier de longue haleine.
La rénovation complète de ce quartier d’entrée de ville qui devra jouer, de plus en plus, un rôle déterminant dans la mobilité, mais pas seulement puisque, comme je vous l’avez indiqué l’année dernière, un projet d’une Maison de l’Entreprise et de l’Emploi verra le jour avec comme service, le pole emploi, la mission locale, le PLIE, un espace de co-working et une pépinière d’entreprises. Le tout dans un projet urbain avec la construction de logements et de commerces de proximité.
D’autres projets continueront sur 2019 pour lesquels, vous êtes, je le sais, très impatients.
Le déploiement de la fibre optique directement chez l’habitant s’est amorcé en 2018 et se poursuivra jusqu’en 2024, L’accès au très haut débit ne suffira malheureusement pas à réduire la fracture numérique.
Aussi il y a un travail important de pédagogie, de formation et d’accompagnement pour ceux qui sont éloignés des nouvelles technologies.
Je veux profiter ce soir pour rappeler et saluer le travail mené par plusieurs associations dans ce domaine et au travers de différentes permanences assurées par l’équipe du CCAS.
De manière générale, je crois pouvoir dire que nous avons apporté une politique sociale responsable et véritablement axée sur l’accompagnement.
Pas moins de 17 partenaires se relaient chaque semaine pour faciliter l’accès aux droits en matière de logement, d’insertion, de retraite, de consommation, de surendettement et bien sûr de santé.
J’avais abordé l’an dernier l’arrivée du centre d’archivage judiciaire de la Nouvelle Aquitaine sur Coutras.
Je vous annonce que le permis a été délivré et que les travaux commenceront sur la zone d’Eygreteau sous une dizaine de jours.
C’est un symbole fort qui démontre l’attractivité retrouvée de notre ville.
Au centre de la grande région Nouvelle Aquitaine, Coutras apparaît sous les projecteurs des investisseurs qui y voient des opportunités.
Actifs et retraités viennent y trouver un cadre de vie de qualité : les services de la ville au fond à la campagne, à 45 minutes de la métropole Bordelaise et à 2h30 de la capitale Paris.
J’en veux pour preuve le succès grandissant de l’accueil des nouveaux arrivants, chaque année en septembre où vous êtes de plus en plus nombreux.
Coutras enregistre une nouvelle progression de sa démographie avec 8 743 habitants, selon l’INSEE, soit environ 200 de plus qu’en 2016, nous pensons que ce chiffre est sous estimé, au vue des inscriptions importantes sur les listes électorales, nous pensons être proches des 9 000 habitants.
En outre, investisseurs extérieurs comme Coutrillons rivalisent d’ambition et de professionnalisme.
Plusieurs projets privés viendront renforcer le centre-ville, désenclaver nos hameaux et compléter l’aménagement des zones d’activités : commerces, restauration et logements.
Bien évidemment, comment parler de développement économique sans aborder un projet, qui vous le savez, me tient à cœur.
Un projet pour lequel je me bats depuis maintenant 5 ans et sur lequel je ne lâcherai rien.
Je sais combien vous l’attendez aussi, les questions que vous vous posez et quand enfin vous pourrez en profiter.
Ce projet c’est bien sûr le Village des Marques.
Fin décembre, le constructeur VINCI a déposé son permis de construire et je vous présente ce soir, en exclusivité, les dernières perspectives.
Ces images, vous êtes les premiers à les voir.
Je souhaitais que vous en ayez la primeur car je sais combien il vous tarde.
Vous pouvez d’ores et déjà voir la qualité architecturale et environnementale que nous délivre l’architecte Edouard François.
Le château, étendard monumental du Village des Marques, abritera dans sa coque une végétation grimpante et une esplanade théâtrale face au parvis dédié à l’événementiel.
Un atout culturel indissociable de sa composante touristique et commerciale.
Matériaux nobles et naturels rappelleront les châteaux et les tonnelleries du territoire.
Le centre sera bordé de forêts et de collines reconstituées.
Au cœur de ses rues entremêlées, une centaine de boutiques proposeront des vêtements de grandes marques d’anciennes collections à prix dégriffés.
Je veux ce soir faire taire quelques mauvaises informations.
Premièrement sur le coût de ce projet.
Ce sont 80 millions d’euros d’investissement 100 % privés.
Pas un centime ne sera déboursé de la poche des Coutrillons et des contribuables.
Les artisans bénéficieront de clauses pour leur permettre de concourir à la construction du centre pour environ 10% des heures de chantier.
Soit près de 8 millions d’euros de travaux qui leur seront alloués.
En moyenne 600 emplois créés, pour plus d’un million de visiteurs par an dont 5 à 10 % visitent les centres-villes avoisinants.
Le tout pour 0 euro de fonds publics ! Des partenariats ont été actés entre l’exploitant et l’Ecole de la Seconde Chance, l’institut Don Bosco qui reprendra l’exploitation du buffet de la gare et plusieurs associations culturelles Coutrillonnes.
Alors, quand j’entends que nous ne sommes pas capables de retenir les touristes de Saint-Emilion et qu’il est donc inutile de porter de tels projets, je ne vous cache pas être écœuré et bien triste d’un tel pessimisme.
D’ailleurs ce pessimisme me fait penser à la citation de François Guizot qui disait, « Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs »
Alors oui, j’ai l’optimisme de penser, que nous, élus du territoire, nous serons capables de voir ce qui nous rassemble, car oui, nous avons plus de choses qui nous rassemblent que de choses qui nous divisent.
J’entends aussi qu’après-tout, les grandes marques ce n’est pas pour nous…le développement, l’emploi, la formation…ce n’est pas pour nous.
Quelle médisance ! Que de mépris !
Mes chers Coutrillons, je suis fier de notre ville, nous pouvons tous en être fiers.
Nous avons eu un Château où Henri de Navarre a séjourné, nous avons été une des plus grandes gares de triage d’Europe, et nous ne serions aujourd’hui capables de rien ?
Je ne peux pas m’y résigner.
Vous ne m’avez pas porté aux urnes pour être résigné.
Aucun de nous ici présents ne peut se résigner.
Soyez fiers d’être Coutrillons comme je suis fier de me battre pour tous ces projets.
Edgar Morin déclarait « La vraie nouveauté naît toujours dans le retour aux sources. »
C’est le sens du Village des Marques.
Un retour à notre histoire par la réinterprétation du château d’Henri de Navarre et d’une page cruciale de l’Histoire de France, allié aux nouveaux défis du tourisme, de la culture, du développement durable et du commerce.
La prochaine étape du projet sera un passage en Commission Départementale d’Aménagement Commercial où les élus du territoire Aquitain devront se prononcer.
J’inviterai prochainement les Coutrillons à une présentation publique par les porteurs de projet.
Bien que très confiant, l’issue de ce dossier n’en sera que plus belle que si vous vous en emparez.
À ce titre je veux saluer une initiative citoyenne que nombreux d’entre vous ont souhaité porter.
Un collectif de soutien a vu le jour en octobre dernier pour promouvoir le village des marques dans le libournais mais plus largement dans toute la Nouvelle-Aquitaine.
Il a déjà recueilli plus de 2500 signatures de soutien ! Ils ont souhaité installer une urne en mairie ce que j’ai bien sûr accepté et une pétition en ligne est disponible.
Vous êtes nombreux ce soir à faire partie du collectif et vous avez voulu dignement le représenter à cette cérémonie.
Aussi, vous les retrouverez à la sortie de la salle pour glisser si ce n’est pas déjà fait, un bulletin de soutien.
Votre concours sera la démonstration de l’engouement autour de ce projet et l’élan démocratique qui le pousse.
Surtout, se sera l’expression de votre fierté d’habiter Coutras.
Votre fierté et votre envie de voir un territoire qui bouge, qui s’affirme, et qui n’a pas à rougir de ses voisins.
Alors, ce défi nous allons le relever ensemble car l’arrivée du Village des Marques va permettre à Coutras de renaître de ses cendres.
Ce projet comme tous les autres que j’ai évoqué ce soir, c’est le vôtre ! Ce sont vos projets !
C’est cette proximité entre une commune et ses habitants qui permet de faire émerger de telles initiatives et de les concrétiser.
Pour garder cette proximité, nous souhaitons améliorer les outils d’information.
Nous lancerons sur 2019 de nouveaux panneaux lumineux pour délivrer une information toujours plus proche de vous.
3 panneaux viendront remplacer ou compléter l’affichage au Sully, au Square Berger et à la Gare.
Un panneau pourra être redéployé en dehors du centre.
J’ai également l’honneur de vous annoncer que l’application mobile de la ville de Coutras fait son retour.
Dès ce soir, vous pouvez télécharger sur vos smartphones l’application « Coutras Ma Ville » ! Vous retrouverez sur l’application tous les événements de la commune, les festivités, les dernières informations, nos bulletins et bien plus encore.
Je vous invite donc à la télécharger gratuitement dès aujourd’hui !
Vous l’aurez compris, notre engagement est grandissant.
Il repose toujours sur ces trois piliers solides : logement, développement économique et cadre de vie.
Ce triptyque se tisse autour de notre fil rouge : préserver la qualité de vie d’une commune semi-rurale avec une qualité de services digne des grandes agglomérations.
Pour cela, nous continuons nos efforts et portons avec détermination nos projets pour le logement, l’éducation, la santé, le tourisme, l’économie, la culture et le sport.
Sans oublier d’accompagner les plus fragiles qui veulent s’en sortir.
Ces engagements assureront l’attractivité de Coutras qui se réaffirme peu à peu.
Le challenge n’est donc pas achevé.
L’année 2019 sera riche de nouveaux projets et de concrétisations.
Nous nous efforcerons de poursuivre tous les combats qui valent la peine d’être menés. Nous sommes prêts à les relever et plus motivés que jamais.
Cette détermination, je la sens dans nombre de mes rencontres avec vous.
Entrepreneurs, particuliers ou agents de la collectivité, je sens votre envie de porter Coutras encore plus loin.
Vous êtes fiers, je crois, de la transformation qui s’est opérée.
Et si tout n’est pas parfait, même si nous aimerions faire davantage et plus vite, je crois pouvoir dire que nous avons accompli ou amorcé la quasi-totalité de nos engagements.
J’entends de l’extérieur de Coutras de plus en plus de retours positifs et même parfois de l’admiration.
Parfois aussi un peu de jalousie, c’est vrai ! Mais peut-être est-ce la rançon de la gloire.
Je souhaite alors que ce soit la fierté, l’enthousiasme et l’envie qui vous accompagnent pour 2019.
Je vous souhaite bien sûr en mon nom et au nom de tout le Conseil municipal, la santé et tout le bonheur qu’il se doit pour vous-même et vos proches.
Que 2019 vous apporte succès, quiétude et amour.
Je pense évidemment aux plus fragiles d’entre nous que 2018 a éprouvé et je souhaite que 2019 leur apporte apaisement et réconfort.
Je vous renouvelle, chaleureusement, tous mes meilleurs vœux et souvenez-vous des mots de Saint-Exupéry qui disait : « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible. »
Merci à tous,
Vive Coutras,
Vive la République et
Vive la France.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.