Comme je l’ai déjà évoqué dans mes précédents billets, l’idée d’un grand contournement refait surface à une étape cruciale dans l’histoire de notre territoire. L’attractivité de la Métropole Bordelaise est une chance formidable pour toute la région. Le fait est qu’aujourd’hui, la Métropole est victime de son incroyable succès. Chaque semaine, les embouteillages sur la rocade se multiplient alors que nos concitoyens cherchent à s’installer dans un bassin de vie rural mais connecté à l’agglomération bordelaise et avec un haut niveau de service. Ce grand contournement est essentiel pour accroitre notre attractivité et améliorer le quotidien des gens qui travaillent sur la Métropole et vivent sur notre territoire. Si nous ne voulons pas que cette dynamique s’effondre sur elle-même et laisse nos territoires dans l’oubli, il est devenu primordial que tous hommes nos politiques se mobilisent sur un projet de grand contournement qui sera la clé de l’équilibre territorial.

Le Maire de Bordeaux et président de la Métropole Bordelaise s’est déjà positionné en faveur d’un contournement par l’Est. Il a même fait remonter personnellement ce tracé au Président de la République, preuve que ce projet est d’un enjeu national pour l’équilibre de tout le Grand Ouest.

Je suis en parfait accord avec cette position, comme beaucoup d’autres élus, de tous bords. Il est clair que ce tracé est le plus efficace en s’appuyant sur l’A89 vers Périgueux et qui poursuit sur Limoges et Orléans, l’A62 vers Toulouse mais aussi l’A63 vers Bayonne pour ne pas négliger l’engorgement lié aux poids lourds venus d’Espagne. Enfin techniquement et financièrement il ne fait aucun doute que cette solution est bien plus viable qu’un contournement par l’Ouest qui viendrait pénaliser le secteur viticole et demanderait des infrastructures beaucoup plus couteuses pour enjamber l’estuaire et passer en souterrain sous les vignes comme l’idée a pu être proposée. Je m’étonne d’ailleurs beaucoup qu’un projet si couteux continue de trouver un écho, preuve si l’en était encore besoin que notre bassin de vie souffre d’un vrai manque de représentation. Il s’agit aujourd’hui de mener une vraie politique de territoire et de ne pas laisser passer les opportunités qui s’ouvrent sur le Nord Libournais.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.