Nous faisons face depuis quelques années déjà à une défiance totale de la population envers les missions régaliennes de l’Etat. Police, justice, défense… Le peu de moyens de ces services et les longueurs administratives infernales entraînent un sentiment d’impunité pour les délinquants.
Comme le montre les derniers évènements, les forces de police sont la cible d’attaques constantes de la population alors même qu’elles étaient au premier plan lors des événements tragiques qui ont touchés la France et qu’elles maintiennent la tranquillité publique au quotidien dans nos villes…
Dans nos communes, à petite échelle, notre police municipale n’a pas assez de moyens, peu de personnel, est peu ou pas armée et doit suivre des formations payantes (pourtant dispensées par les organismes de formations de la fonction publique territoriale) et longues pour pouvoir les utiliser… Les pouvoirs de police du maire sont pourtant très importants et engagent sa responsabilité sur de nombreux sujets.
Tout cela entraîne un manque cruel de présence sur le terrain et de proximité avec la population et provoque un sentiment d’inefficacité.
Nous devons absolument renforcer les effectifs et revoir le système en profondeur. Plusieurs candidats à la Présidentielle indiquent vouloir étendre les prérogatives des polices municipales, mais il faudra dans ce cas, prévoir des dotations supplémentaires et spécifiques et un travail conjoint renforcé avec la gendarmerie.
Lorsque l’on sait que la Cour des comptes indique qu’un policier passe environ un 1/3 de son temps sur le terrain ou à réaliser une enquête et les 2/3 à régler des questions de procédure pour qu’elles soient bien conformes et estime que 60% du temps de travail des forces de l’ordre y est consacré… Réaliser un vrai travail de simplification des procédures est également indispensable.
 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.